• Inutile

    Si j'étais seulement
    Autre chose qu'humaine
    Si j'étais un instant
    De mon âme la reine

    Si j'allais dans le vent
    Illusion souveraine
    Voyant du firmament
    Notre monde et ses peines

    Les trouverais-je plus acceptables ?
    Et nos réactions, moins pitoyables ?
     
    Si j'étais quelque temps
    Gardienne d un pouvoir
    Si j'avais tout ce temps
    Le droit et le devoir

    De pousser les arbres, de fleurir les fleurs
    De briller les ruisseaux, de tourner la Terre
    De chanter les oiseaux, de terminer la guerre
    De retenir les bombes, de taire la rancœur

    Aurais-je le bon sens de le faire ?
    En profiterais-je pour me taire ?

    Si j'étais le soleil
    Je me cacherais de nuages
    Jusqu'à ce que les humains
    Ne voient en moi plus qu'un mirage
    Reflet de ce que j'ai été

    Si j'étais une mer
    J'écarterais tous les rivages
    Pour recouvrir les insolents
    Qui se débauchent sur mes plages
    Ardent souhait de tranquillité

    Dur égoïsme qui gâchera
    Cette chance
    Dur égoïsme qui nous perdra

    Et si j'étais vivante
    Je pourrais m'assoupir
    Oublier la défaite
    Pardonner la bêtise
    De nous autres les hommes
    Coupables.

  • Commentaires

    1
    visiteur_Jean-Baptis
    Lundi 6 Février 2006 à 19:56
    Et bien toujours plus beaux. Je t'envie vraiment, tu sais tr?bien ?ire et cela est franchement tr?plaisant.
    J'esp? que ?continuera comme ?:)
    ( Mais je n'en doute pas)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :