• Pour la patrie…


    Pour la patrie,
    A l'horizon,
    Et la guerre et l'oubli
    Et des horreurs sans nom.

    Tous courageux,
    Ils sont partis.
    Laissant tout derrière eux,
    Même jusqu'à leur vie.

    Déclin, désastre,
    Le quotidien.
    Et, descendus des astres,
    Obus sur leur chemin.

    Peur et fumée,
    Mort et tempête,
    Sur le front décimé
    Tout comme dans leur tête.

    Leurs yeux se ferment
    Et leur corps tombe.
    Les drapeaux sont en berne
    Au-dessus de leur tombe.

    De leurs défaites
    Rouge est la lande.
    L'espoir des gens s'émiette
    Car en vain ils attendent.

    Pour la patrie,
    La dérision.
    Car trop vite on oublie
    Leurs exploits et leur nom.


    Algérie

    Conflit sans pitié
    Guerre sans utilité
    Mort à satiété
    Qu'est devenue l'amitié ?

    Appelés, rappelés
    Toujours commandés
    Toujours obligés
    Toujours écoeurés.

    Morts sous la pluie
    Tombes dans le fleuve
    Larmes de veuves
    Qui ravagent ce pays

    Pourquoi tant de haine ?
    La vie y était belle...
    Français contre rebelles
    La mort y est reine.



    2 commentaires