• Le plus bel endroit sur Terre est celui où l'on se sent chez soi.
    Voir la galerie

    votre commentaire
  •     Qui n'aime pas ces légumes ? De forme allongée, subtilement arrondie aux bouts et renflée à une extrémité, parfois plus ronde si l'espèce est destinée à être farcie ; à la tige délicatement crénelée, couverts d'une peau striée à la fois luisante, poilue et panachée de mille sortes de verts... la courgette est le mets estival par excellence. Descendante de l'illustre famille des cucurbitacées - qui a engendré la non moins illustre citrouille, ainsi que l'irrésistible courgette spaghetti (plus communément appelée corgietta) - elle se pare de tous ses atours pour séduire le gourmet. Et elle y réussit !
        Dévoilant à l'amateur ses doux pépins translucides, bien agencés dans sa pulpe croquante et moelleuse, la dame aime à surprendre. C'est pourquoi il est d'usage, avant de la préparer, de lui enlever la tête et le cul, pour des raisons évidentes.
        Il existe bien des manières de la savourer. Crue, étouffée, noyée, grillée, rôtie, fritée, mixée... Toutes se valent. Leur principal objectif est de faire varier les plaisirs ; car s'il est impossible de se passer de la courgette, il arrive parfois que sa consommation quotidienne sous la même forme lasse certains palais délicats !

        Et vous, comment préférez-vous ma dame ? En crème froide accompagnée de ses petits bâtonnets de courgette frite... Ou bien en gratin, mélangée à des œufs et recouverte de gruyère râpé (sans oublier la touche de muscade). Autre délicieuse possibilité, les rondelles de courgette revenues dans la crème fraîche avec du curry... Et pourquoi pas en dés crus enrobés de vinaigrette au miel ?

    1 commentaire

  • Quelques clichés pris lors de l'ascension du Canigou, bien connu dans le Roussillon puisqu'il est visible dans toute la plaine.
    Voir la galerie

    votre commentaire
  • Monsieur tire fierté
    De son bijou-bolide
    Rutilant de cherté -
    Avec verrou solide.

    Monsieur aime bien parader
    En ingurgitant quelques bières
    Dans son bistroquet préféré,
    Où il retrouve ses compères.

    Monsieur aime les fortes sensations,
    Un match de foot, pour faire un peu la fête,
    Suffit à son besoin d'excitation -
    Tant qu'y a bagarre en cas de défaite.

    Monsieur apprécie de regarder les donzelles ;
    Sa pauvre femme n'est plus trop d'actualité,
    Il ne s'intéresse qu'aux femmes rondes et belles
    Et même vieux il croit en ses capacités.



















    votre commentaire